Foire aux questions – FAQ

ACHAT/VENTE

Comment bien préparer la vente de mon bateau ?

Vous souhaitez vendre votre bateau, mais vous ne savez pas comment faire ? Nautique Services la Rochelle vous aide et vous conseille dans la vente de votre bateau. Découvrez les étapes nécessaires à la mise en vente de celui-ci :

– Réaliser un bilan : Avant la vente de votre bateau d’occasion, pensez à faire une dernière vérification afin de trouver les éventuels petits travaux à prévoir. Les mentionner lors de votre première visite ou dans l’inventaire rassurera les potentiels acquéreurs, car vous faites gage de bonne foi. Vous pouvez également réaliser vous-même quelques petits travaux qui redonneront un coup de jeune à votre bateau.

– Nettoyer votre bateau : Les photos de votre bateau sur votre annonce seront la première impression que les potentiels acquéreurs auront. Il est ainsi important de réaliser un nettoyage intégral de votre bateau afin de le présenter sous son meilleur jour. En effet, un bateau sale donne une très mauvaise impression et va freiner la démarche d’achat des potentielles personnes intéressées.

– Vider le bateau : Toujours dans cette démarche de nettoyage, nous vous conseillons de retirer tous les objets personnels que vous avez pu insérer dans votre bateau. La visite d’un bateau, comme celle d’un bien immobilier, est le moment où le potentiel acquéreur peut se projeter. Il est donc important de présenter votre bateau “nu “, c’est-à-dire sans aucun effet personnel à la fois pour les photos d’annonce comme pour les visites.

N’hésitez pas à faire appel à nous pour réaliser un bilan technique de votre bateau ou un nettoyage professionnel afin de maximiser vos chances de vendre votre bateau d’occasion à la Rochelle.

Pourquoi faire appel à un professionnel dans la vente de mon bateau ?

Nautique Services la Rochelle vous accompagne dans la vente de votre bateau d’occasion en vous proposant son expertise ainsi que ses conseils en tant que professionnel du nautisme à la Rochelle. Vous souhaitez vendre votre bateau ? Faites-nous confiance et bénéficiez d’un accompagnement complet tout au long du processus de vente :

  • Bénéficiez d’une expertise ainsi que d’un accompagnement de qualité durant toute la démarche de vente
  • Mise en place d’une stratégie de communication sur des sites spécialisés (photos de qualité, description professionnelle, etc)
  • Négociation commerciale avec les potentiels acquéreurs
  • Réalisation des visites par le professionnel
  • Gestion des dossiers administratifs
  • Proposition de financement pour le futur acheteur
  • Nous possédons également un large réseau nous permettant d’obtenir plus de chance de vendre votre bateau

N’hésitez pas à nous contacter pour vendre votre bateau d’occasion !

Comment acheter mon bateau ?

Vous souhaitez acheter un bateau à la Rochelle mais vous ne connaissez pas les différentes solutions de financement ? Nautique Services La Rochelle vous propose ses conseils d’experts du nautisme afin de mieux appréhender l’achat de votre premier bateau.

La trésorerie personnelle : Le paiement comptant fait partie de l’une des possibilités de financement de votre bateau. Si vous possédez les fonds nécessaires, vous pouvez acheter votre bateau en un seul et unique financement. Une fois la somme versée, vous devenez pleinement propriétaire de votre bateau neuf ou d’occasion. De plus, cette solution vous évite certains frais de gestion de solution de financement.

Le crédit dit “classique” ou “spécialisé bateau” : L’achat de votre bateau neuf ou d’occasion peut être réalisé par l’intermédiaire d’un emprunt auprès de votre banque. Cependant, il est important de prendre en compte la TVA qui s’applique sur le prix d’achat du bateau. Vous devrez également payer les frais qui sont liés au crédit en question.

Le contrat de location avec Option d’achat (LOA) ou “Leasing” : La LOA, également appelée leasing, est une méthode de financement pour l’achat de bateaux neufs. Tout d’abord, une fois votre bateau sélectionné, l’organisme de financement l’achètera et vous le louera pendant la durée du contrat (celle-ci varie entre 36 et 180 mois). À la fin du contrat de location, vous pouvez acheter le bateau en question à hauteur de la valeur restante. Aujourd’hui en France, certains acheteurs de bateaux neuf préfèrent financer leur bateau de cette manière et changer régulièrement. Votre apport initial peut aller de 10% à 50% du prix d’achat. Le loyer mensuel est calculé selon le prix du bateau, le montant du premier loyer et la durée du contrat de location.

Exemple :

Prix d’achat : 30 000€ TTC

Votre apport (affecté au 1er loyer) : 15 000 € TTC (50% du prix d’achat)

59 loyers mensuels (financement sur 5 ans) : 279,27 € TTC

Option d’achat à régler : 3 € TTC

Coût total : 31 480,10 € TCC

Combien va me coûter mon bateau chaque année ?

Le bon fonctionnement de votre bateau nécessite un budget annuel que vous devez prendre en compte lorsque vous l’acheter. A ce titre, plusieurs frais sont à prendre en compte afin d’assurer la longévité de votre bateau dans le temps. Il n’y a pas de formule exacte pour savoir combien votre bateau vous coûtera au fil des ans, mais certains coûts peuvent être estimés. On estime généralement que les frais d’entretien varient de 5% à 10% du prix du bateau même si cela dépend du nombre d’heure d’utilisation annuel. Afin de mieux appréhender l’ensemble des coûts d’entretien de votre bateau, voici une liste d’entretien à prendre en compte :

L’entretien : Dans un souci de préservation de la qualité de votre bateau, il est primordial de bien l’entretenir. En effet, les frais liés à l’entretien dépendront de la taille ou encore de l’âge de votre bateau. Chaque année, il sera nécessaire d’allouer une partie de votre budget entretien dans l’hivernage et l’entretien de votre moteur. Une maintenance qui dépend du nombre d’heures d’utilisation du bateau, chez 90% des motoristes, vous devez réaliser un 1ere révision à 3 mois ou 20H puis 1 fois par an ou tous les 100h. Si votre bateau reste toute l’année dans l’eau et n’est pas sortie après chaque utilisation, l’entretien carénage est indispensable. Il faudra alors, une fois par an, sortir le bateau de l’eau, nettoyer la carène et de faire l’antifouling.

L’assurance :  Si votre bateau est amarré dans un port, l’assurance en responsabilité civile est alors obligatoire. De plus, le port d’accueil peut exiger une “garantie de retirement” couvrant la possibilité que votre bateau coule dans le port. En bref, plusieurs choix s’offrent à vous allant de la responsabilité civile jusqu’à l’assurance tous risques. Les primes d’assurances du bateau varient généralement entre 1% et 2% du prix du bateau.

La place de port : Le stockage de votre bateau fait partie des frais à prendre en compte dans l’entretien de votre bateau. Vous naviguez toute l’année ? La place au port est une solution intéressante pour vous sinon nous vous recommandons l’hivernage à sec. Vous pouvez également combiner les 2 avec un hivernage à terre 6 mois par an et une place au port le reste de l’année. Le prix d’une place de port est très variable et va dépendre de la zone dans laquelle vous souhaitez entreposer votre bateau. Ce coût sera aussi fonction de la taille de votre bateau.

La taxe : Il faut savoir que tous les bateaux de plus de 7m de long sont taxés. De plus, tous les bateaux dont la puissance administrative des moteurs est supérieure ou égale à 22CV fiscaux sont également taxés. Cela représente moins de 20% du parc français de bateaux à moteur. A titre indicatif en 2021, les bateaux de 7 à 8m : 77e/an, bateaux de 8 à 9m : 105e/an, bateaux de 9 à 10m : 178e/an. S’additionne à cela la taxe moteur si le bateau y est soumis.

CONSEILS – ASTUCES

Semi-rigide ou coque rigide ?

Nautique Services la Rochelle vous propose, parmi son éventail de marque, un large panel de semi-rigides et coques rigides des marques 3D Tender, BWA, Gala, Zeppelin, Marshall ainsi que BMA :

Le semi-rigide combine, par définition, les caractéristiques d’un bateau rigide auxquels vient s’ajouter un boudin pneumatique. Doté d’une meilleure maniabilité que la coque rigide, le semi-rigide est par ailleurs plus sujet aux crevaisons causées par les chocs ou les petits objets à cause de son boudin flotteur. L’inconvénient principal du bateau semi-rigide est sa prise au vent de par sa légèreté. Il est donc plus difficile à piloter en mer agitée même s’il reste plus facile et moins risqué à manœuvrer dans les ports.

Le bateau à coque rigide présente des avantages en termes de résistance, de durabilité et de choix de modèle. L’ajout majeur de la coque rigide est son confort à bord. En effet, son cockpit est doté de bords plus hauts ce qui vous assurera une meilleure sécurité lors de vos sorties en mer. Ce type de bateau peux s’adapter à différents types d’activités avec possibilité d’ajustement avec des équipements liés à l’activité. Les coques rigides sont des bateaux, pour la plupart, très conviviaux et très bien équipés. De plus, le style de ce type de bateau est souvent très apprécié par les plaisanciers.

Faut-il un permis remorque pour tracter mon bateau ?

Les remorques routières pour bateau sont soumises aux règlementations qui concernent tous les attelages en lien avec le permis de conduire. Il faut savoir que c’est le poids qui détermine le type de permis à posséder. Le permis B sera amplement suffisant pour les remorques très légères notamment si celles-ci ne dépassent pas un PTAC de 750kg maximum. De plus, si le poids cumulé de la remorque plus celui du véhicule ne dépassent pas 3,5 t, le permis B est suffisant, aucun autre permis supplémentaire n’est demandé. Voici les exceptions à prendre en compte :

  • Pour un PTAC (véhicule + remorque) compris entre 3500 et 4250 kilos : Permis B + formation B96
  • Pour un PTAC (véhicule + remorque) supérieur à 4250 kilos : Permis BE obligatoire

La formation B96 est une formation de 7 heures accesible à tous les détenteurs du permis B. Une formation qui combine théorie et pratique sur terrain privé dans un premier temps puis sur voie publique dans un second temps. Pas de panique, ce n’est pas un examen à réussir ! Vous recevrez néanmoins une attestation de suivi de la formation.

Où mettre à l'eau mon bateau à La Rochelle ?

Vous cherchez un endroit où mettre à l’eau votre bateau à la Rochelle pour réaliser de sublimes sorties en mer entre amis ou en famille ? Nous vous recommandons sans hésiter la cale de mise à l’eau de la Capitainerie au port des Minimes. Le port a également mis à disposition une autre cale en cas de manifestations nautiques : la cale du Bout Blanc. Il y également la cale de “Port Neuf”.

Comment mettre à l'eau mon bateau à La Rochelle ?

L’objectif est de gagner un maximum de temps lors de votre première mise à l’eau pour ne pas faire patienter trop longtemps les autres plaisanciers à la cale. Mettre un bateau à l’eau ne s’improvise pas et demande une préparation au préalable. Il existe plusieurs manières de mettre son bateau à l’eau mais il est plus intéressant d’effectuer cette manipulation selon la technique suivante :

  1. Désangler le bateau, retirer la plaque de feu et protéger l’électricité, vérifier bien que le bouchon de coque est bien à poste, faire un contrôle complet du bateau et vérifier que le moteur démarre bien.
  2. Descendre sur la cale et mettre de l’eau pas plus haut que la moitié de la jante (le moyeu ne doit pas être dans l’eau car cela pourrait, à la longue, provoquer de la corrosion sur le système de frein et le rendre inopérant)
  3. Relâcher du treuil à l’aide de la manivelle jusqu’à ce que le bateau flotte dans l’eau.
  4. Décrocher la sangle du treuil du bateau
  5. Monter à bord et partir mettre votre bateau au ponton
  6. Remonter la remorque et la rincer si possible. 

Nos conseils pour éviter les mauvaises surprises au retour :

  • Enlever votre manivelle pour éviter le vol
  • Stationner dans un endroit où vous ne gênez pas
  • Bien regarder les horaires marées, certaines cales ne permettent pas la mise à l’eau et sortie d’eau à toutes les heures
  • Mettre un cadenas sur la boule attelage pour éviter le vol de la remorque

Vous ne possédez pas de remorque routière pour mettre à l’eau votre bateau ? Découvrez les remorques Océane. Des produits d’entrée de gamme de très bonne qualité et qui bénéficient d’une excellente tenue de route. A découvrir chez Nautique Services la Rochelle.

Quel est le lien entre Nautique Services et PZ Sailing ?

Nautique Services la Rochelle dispose d’une deuxième entité destinée à la location de bateau à moteur : PZ Sailing. Les deux entités sont liées mais n’appartiennent pas aux mêmes domaines d’activités. Voici un tableau récapitulatif de nos activités qui vous aidera à y voir plus clair :

Nos secteurs d'activités

Nautique ServicesPZ Sailing
Domaines : Vente bateau neuf et d'occasion -Entretien - Réparation - Conseils à l'achatDomaines : Location bateau - Accompagnement & Conseils
Carénage et sortie d'eauSéminaires et team building en mer sur bateau de luxe
Antifouling MacglideEvènement en mer (mariage, anniversaire, etc.)
Coconage bateauCoaching et prise en main
StockagePermis bateau
ConvoyageLocation de matériel

A ce titre, si vous souhaitez louer un bateau à moteur à la Rochelle, rendez-vous sur le site de PZ Sailing. En toute simplicité, vous pouvez réserver votre location en ligne sans avoir à nous appeler. Choisissez la date ainsi que la durée de votre sortie en mer. Toutes les informations concernant les bateaux sont régulièrement mises à jour. Pour découvrir la flotte PZ, rendez-vous ici. Nos 2 entités partage la même localisation c’est-à-dire au 42 rue de la Trinquette sur la zone technique des Minimes.

ENTRETIEN – REPARATION

Ou faire entretenir mon moteur sur La Rochelle ?

Vous cherchez un professionnel capable d’assurer l’entretien de votre moteur à la Rochelle ? Faites appel à Nautique Services La Rochelle, spécialiste depuis plus de 25 dans l’entretien moteurs des professionnels et particuliers. En tant que concessionnaire Suzuki Marine et Honda Marine à la Rochelle, nous mettons tout en oeuvre pour assurer le bon fonctionnement de votre moteur. Par ailleurs, nous assurons également nos services d’entretien moteur pour vos moteurs Mercury et Yamaha. En faisant appel à Nautique Services, vous vous assurez d’obtenir une expertise qualitative provenant de mécaniciens professionnels et expérimentés. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !

Nautique services La Rochelle - Vente de bateau à La Rochelle - Entretien et réparationNautique services La Rochelle - Vente de bateau à La Rochelle - Entretien et réparationNautique services La Rochelle - Vente de bateau à La Rochelle - Entretien et réparation

Ou faire entretenir mon bateau sur La Rochelle ?

Faire entretenir son bateau à la Rochelle c’est possible avec Nautique Services la Rochelle. Fier de notre expertise depuis des années en tant que professionnel du nautisme, nous assurons un large éventail de services pour l’entretien de votre bateau à la Rochelle :

N’hésitez pas à nous contacter pour l’entretien de votre bateau à la Rochelle. Vous pouvez également nous rendre visite au 42 rue 17000 La Rochelle, de la trinquette pour toutes demandes d’entretien.

Comment entretenir mon moteur hors-bord Honda Marine ?

La préservation de l’aspect neuf de votre moteur hors-bord Honda Marine est primordial pour assurer son bon fonctionnement sur le long terme. Il est ainsi très important de respecter les intervalles de révisions nécessaires quant à l’entretien de votre moteur hors-bord Honda Marine. En tant que concessionnaire officiel Honda Marine à la Rochelle, nous assurons le bon entretien de votre moteur directement dans notre atelier grâce à nos mécaniciens professionnels.

CALENDRIER REVISION MOTEUR HORS-BORD HONDA

ELEMENTACTIONA chaque utilisationPremier mois ou après 10hTous les 6 mois ou après 50hUne fois par an ou après 150h
Huile moteurVérifierX
RemplacerXX
Huile de renvoi d’angleRemplacerXX
Corde du lanceurContrôlerX
Tringlerie de commande de gazContrôler / RéglerX (1)X (1)
Jeu de soupapesContrôler / RéglerX (1)
BougieContrôler – régler -remplacerX
Hélice et goupille fendueContrôlerX
AnodeContrôlerX
Régime de ralentiContrôler / RéglerX (1)X (1)
Masselottes et tambour d’embrayageContrôlerX (1)
Chemise et bague de carter de pivotementRemplacer tous les 3 ans (1)
Etanchéité à l’eauRemplacer tous les 3 ans (1)
Canalisation de carburantContrôlerXX
Remplacer tous les 2 ans (1) (3)
Vis et écrousVérifier serrageX (1)X (1)
GraissageGraisserX (4)X (4)
Réservoir de carburant et filtre du réservoirContrôler – régler -remplacerX (1)
Tuyau reniflard de carter moteurContrôlerX (1)
Coupe circuitContrôlerX

(1) : L’entretien de ces éléments doit être confié à un concessionnaire Honda officiel.
(3) : Vérifiez si la canalisation de carburant ne présente pas de fuites et si elle n’est pas fendillée voire endommagée. Remplacez la canalisation de carburant si elle présente des indices de fuit, de fendillement ou de détérioration.
(4) : Lubrifier le plus souvent en cas d’utilisation en eau de mer.

Comment entretenir mon moteur hors-bord Suzuki Marine ?

La préservation de l’aspect neuf de votre moteur hors-bord Suzuki Marine est primordial pour assurer son bon fonctionnement sur le long terme. Il est ainsi très important de respecter les intervalles de révisions nécessaires quant à l’entretien de votre moteur hors-bord Suzuki Marine. En tant que concessionnaire officiel Suzuki Marine à la Rochelle, nous assurons le bon entretien de votre moteur directement dans notre atelier grâce à nos mécaniciens professionnels.

CALENDRIER REVISION MOTEUR HORS-BORD SUZUKI

I = Inspecter et nettoyer, ajuster, graisser ou remplacer si nécessaire
S = Serrer
R = Remplacer

ELEMENTPremier mois ou premières 20 heuresToutes les 100 heures ou tous les 12 moisToutes les 200 heures ou tous les 12 moisToutes les 300 heures ou tous les 36 mois
BougiesI
Reniflard et conduite d'alimentationII
Huile du moteurRR
Huile du carter d'engrenagesRR
GraissageII
Anodes (externes)II
Anodes (culasse / bloc-cylindre interne)I
Fils de masseII
BatterieII
Filtre à carburant basse pression (1)II
Filtre de pompe à essence basse pression (2)
Filtre à huile du moteurRR
Filtre à carburant haute pression (2)
Avance à l'allumageI
Régime de ralentiII
Jeu de soupapesI
Pompe à eauI
Rotor de la pompe à eauIR
Ecrou et goupille de l'héliceII
Boulons et écrousSS
Jeu de pignons / engrenages (3)
ThermostatI

(1) : Remplacer toutes les 400 heures ou tous les 2 ans
(2) : Remplacer toutes les 1000 heures
(3) : Vérifier toutes les 200 heures

Comment entretenir ma remorque de bateau ?

Posséder une remorque routière est un réel atout lorsque vous souhaitez mettre à l’eau votre bateau. Un plaisir qui peut se transformer en cauchemars si la remorque est mal entretenue. Voici quelques conseils que vous devez prendre en compte si vous voulez assurer la longévité de votre remorque :

Le rinçage : Pour prolonger la durée de vie de votre remorque routière il est important de ne passer rater l’étape du rinçage. C’est une opération essentielle qui ne doit être réalisée le plus possible. L’objectif est de chasser toute trace de sel possible. Pensez à nettoyer votre remorque à chaque utilisation et roulez quelques minutes afin laisser couler l’eau qui pourra être source de corrosion à l’avenir.

Contrôle électricité : Sur le plan électricité, pensez à contrôler régulièrement les connecteurs. Nettoyez-les à l’aide d’un pulvérisateur nettoyant pour contact électrique.

Remisage de la remorque : Pour un bon entreposage durant l’hiver, pensez à bien caler votre remorque et à surélever ses roues du sol. Munissez-vous d’un cric et placez des chandelles sous le chassis afin d’éviter toute déformation des pneus. Ensuite, faites en sorte que le câble de frein à main soit maintenu détendu et le levier baissé. Vérifiez par ailleurs que chaque roue puisse tourner librement. Puis, placez une protection sur tous les connecteurs électriques pour éviter d’accumuler de l’eau en interne. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur les valves de gonflage des roues de votre remorque. Celles-ci peuvent être changées tous les 4 ans.

Contrôle des freins : Dans un souci de sécurité, il est important de vérifier la qualité de freinage de votre attelage. De ce fait, vous pouvez réaliser un test de freinage sur terrain sablonneux ou à faible adhérence. Pour cela, roulez entre 10 et 15 km/h et arrêtez-vous. Ainsi, votre remorque doit rester en ligne droite et ne pas diverger d’un côté ou de l’autre. Après le test, vérifier que les traces de freinage sont identiques des deux côtés et commencent bien à l’endroit où vous avez commencé à freiner.

Graissage : Equipez-vous d’une pompe à graisse et graissez tous les points de graissage. Il est également recommandé de démonter les roues afin de graisser les boulons. Vous pouvez en profiter pour contrôler l’état de vos roulements et de votre essieu.

Nautique Services vous conseille de faire réaliser l’entretien par un professionnel !

Comment entretenir mon moteur hors-bord ?

Après chaque sortie en mer entre amis ou en famille sur votre bateau neuf ou d’occasion, il est important de bien entretenir votre moteur hors-bord. Le moteur est un élément sensible c’est pourquoi il est important de bien s’en occuper. Evitez de le dégrader en réalisant un entretien régulier tout au long de l’année et lors du processus hivernage. Nautique Services la Rochelle, votre concessionaire Suzuki Marine et Honda Marine, vous propose ses conseils dans le bon entretien de votre moteur hors-bord après chaque sortie en mer :

  • Pensez à rincer votre moteur entièrement, sans enlever le capot moteur
  • Ensuite, faites tourner le moteur dans l’eau douce en immergeant l’embase dans un bac ou en utilisant le kit de rinçage du moteur.
  • Lorsque vous démarrez le moteur, laissez-le tourner quelques minutes pour évacuer le sel encore présent. Attention, vérifier que votre moteur soit bien alimenté en eau afin d’éviter une éventuelle surchauffe. Veillez également à ce qu’aucune vitesse ne soit enclenchée par mesure de sécurité.
  • Pour continuer, vérifier le bon fonctionnement de la pompe à eau et veillez à ce que l’eau circule bien. Pour information, l’eau doit couler abondement et régulièrement. De plus, l’eau doit être froide voire tiède lors de l’écoulement. En cas de température de l’eau plus élevée, coupez votre moteur pour éviter de l’endommager.
  • Pour les petits moteurs de moins de 20cv à carburateur : Afin de bruler toute l’essence restant dans le carburateur, débranchez l’arrivée d’essence et laissez tourner votre moteur. Cette opération permet de ne plus avoir de dépôts qui pourrait gêner lors du démarrage.

Une fois le moteur arrêté, coupez le contact et enlever le capot de votre moteur hors-bords. Vérifiez également qu’il n’y est pas de fuite d’eau ou de carburant. Pour finir, lubrifiez votre moteur et essuyer le avec un chiffon.

Vous souhaitez que l'on réponde à d'autres question ?

    X

    Product has been added to cart

    View Cart